Le mode autofocus

AF-C, AF-S, AF-A, 9 points, 21 points, suivi 3D … : quel mode autofocus et mode zone AF choisir

Le choix du mode autofocus est un des sujets qui revient le plus souvent parmi les questions de nos lecteurs. Quel mode choisir ? Pourquoi ? Pourquoi mes photos sont floues ?

Voici les principaux modes autofocus Nikon présentés en détail :  AF-S, AF-C et AF-A. Nous avons également indiqués quels sont les différents modes de zone AF pour essayer d’y voir … clair !

Capture1

Le module AF de votre boîtier est un des plus complexes à utiliser. Vous maîtrisez déjà le choix du mode de prise de vue mais vous avez encore des difficultés avec le module autofocus ? Sans un minimum de lecture c’est normal. Et pourtant tout cela peut devenir très simple dès lors que vous avez compris comment ce module AF fonctionne.

Tous les réglages autofocus possibles appellent deux questions essentielles :

  • quel type de déplacement pour votre sujet (ou pas)
  • quelle zone du viseur prendre en compte pour désigner le ‘sujet’

Par ‘sujet’ nous entendons la zone de l’image qui doit être parfaitement nette. Une fois que vous savez répondre à ces deux questions, tout est plus simple. Voici quelques règles que vous adapterez selon votre sensibilité personnelle.

1. Comment se déplace votre sujet ? Choix du mode autofocus

Sujet statique ou en déplacement lent : mode autofocus AF-S

Le mode autofocus AF-S – pour Single ou Unique – signifie que lors de l’appui à mi-course sur le déclencheur l’AF fait la mise au point sur la zone sélectionnée (la plupart du temps un collimateur bien précis). La mise au point ne change pas tant que vous ne relâchez pas le déclencheur.

Ce mode suppose que le sujet est soit immobile soit en déplacement lent à distance constante de l’appareil (d’un côté à l’autre du viseur). En effet si le sujet s’éloigne ou se rapproche, la mise au point va devoir varier mais le module AF ne l’ajuste pas tant que vous ne relâchez pas le déclencheur pour appuyer à nouveau à mi-course.

Dans le mode AF-S, pour changer la mise au point et suivre le sujet, il vous faut relâcher le déclencheur et appuyer à nouveau à mi-course en recadrant. Et ainsi de suite pour chaque déplacement du sujet. Le mode AF-S est le mode qui vous donne le plus de précision possible tout en étant plus exigeant car il vous faut suivre vous-même le sujet.

Capture2

                                                                                Module AF à 39 collimateurs

SUJET EN DÉPLACEMENT RAPIDE : MODE AUTOFOCUS AF-C

Le mode autofocus AF-C – pour Continu – fait la mise au point sans interruption tant que vous conservez la pression à mi-course sur le déclencheur. Ce mode présente deux variantes selon le résultat attendu. Le résultat est très dépendant du mode de zone de détection choisie (voir plus bas).

– Mode AF-C avec priorité au déclenchement

Dans cette première variante, le mode AF-C fait la mise au point en continu mais autorise le déclenchement à tout instant. Quand vous prenez une photo, vous n’êtes pas certain que la mise au point soit bonne. En effet entre le dernier point fait par l’automatisme et le déclenchement, le sujet a pu bouger. C’est une variante qui convient si vous tenez absolument à saisir l’instant, au détriment d’une parfaite netteté.

– Mode AF-C avec priorité à la mise au point

Dans cette seconde variante, le mode AF-C fait la mise au point en continu mais n’autorise le déclenchement que si et seulement si le point est fait. Ce mode vous garantit une mise au point correcte au détriment de l’instant. Et parfois quelques millièmes de secondes font la différence entre une photo réussie et une ratée.

Sujet statique ou en déplacement : mode autofocus AF-A

Le mode AF-A – pour Automatique – est présent sur les boitiers les plus récents. Ce mode vous simplifie la vie car il choisit lui-même entre AF-S et AF-C en analysant le déplacement de ce qu’il considère être le sujet.

L’affichage ne change pas, c’est toujours AF-A qui est indiqué puisque la bascule entre les deux modes peut se faire à tout instant. Ce mode vous permet de vous affranchir d’un choix personnel en laissant le boîtier travailler à votre place.

Capture3

                                                                          Mode AF A avec détection auto du sujet

Dans la mesure où le boîtier doit analyser le déplacement du sujet avant de choisir le bon mode, il est communément admis que le mode AF-A est un peu plus lent dans la recherche de la mise au point.

2. Précision de la mise au point : choix de la zone de détection

Le module AF utilise une zone bien précise pour faire la mise au point, indépendamment du mode AF choisi. Du bon choix de cette zone dépend la précision du résultat. Cette zone est définie par le nombre de  collimateurs AF utilisés, un choix que vous faites via les réglages du boîtier : AF Sélectif, AF 39 ou 51 points automatique, AF Dynamique, AF Suivi 3D (les appellations peuvent varier d’une génération de boîtier à l’autre).

Capture4

                                        Disposition des collimateurs dans le viseur (ici module à 51 collimateurs)                                                                                                                           Groupe de 1-9-21-51 collimateurs

Mode de Zone AF Sélectif

C’est le mode le plus simple puisqu’un seul collimateur est mis en jeu. Vous choisissez le collimateur qui désigne au mieux votre sujet à l’aide du pad arrière et c’est celui qui sera utilisé par l’AF pour effectuer la mise au point.

Capture5

                                                              Mode Zone AF Sélectif – 1 collimateur sélectionné

Ce choix est adapté aux sujets fixes et convient particulièrement bien au mode AF-S. Vous pouvez changer de collimateur à l’aide du pad arrière, ou verrouiller ce choix (position L du pad).

Capture6

                                              Verrouillage du choix du collimateur, position L du pad arrière

Mode de zone AF 9 points

Ce mode utilise un groupe de 9 collimateurs pour affiner la détection du sujet et la précision du réglage final, mais seul le collimateur central est utilisé pour faire le point. Les autres collimateurs périphériques aident le module AF à ‘cerner’ le sujet uniquement.

Notez que seul le collimateur central du groupe choisi reste illuminé dans le viseur même si le module AF utilise d’autres collimateurs du groupe pour choisir la bonne mise au point.

Mode de zone AF 21 points

Ce mode fonctionne sur le même principe que le mode 9 points si ce n’est que la zone utile est plus large. Le collimateur central de ce groupe de 21 points reste le collimateur utilisé pour faire le point.

Utiliser plus de points demande un temps de traitement de l’information plus long pour le module AF. Ce mode de zone à 21 points peut donc s’avérer un peu moins réactif que celui à 9 points ou que le mode AF sélectif.

Capture7

                                                  Regroupement des collimateurs par groupes de 9-21-51 points

 

Mode de zone AF 39 ou 51 points

Ce mode de zone utilise l’ensemble des collimateurs disponibles – donc 39 ou 51 selon le boîtier – pour déterminer où faire la mise au point. Dans ce mode c’est donc l’intégralité du champ couvert par l’ensemble des collimateurs qui est pris en compte pour déterminer le bon sujet et le réglage final.

Avec tous les collimateurs en action, le module AF a beaucoup plus d’informations à traiter aussi ce mode de zone peut s’avérer plus lent que les précédents. Utilisez-le si votre sujet a un comportement imprévisible, s’il bouge beaucoup, si la vitesse de déplacement varie.

Mode de zone AF Suivi 3D

Le mode de zone AF Suivi 3D fonctionne sur un principe proche des précédents mais inclut détection de couleur et intensité de la lumière pour assurer le suivi du sujet. Le suivi 3D est ainsi nommé car il tient compte de l’angle d’incidence des rayons lumineux arrivant sur l’objectif pour optimiser la mise au point.

Capture8

 

Le mode de zone Suivi 3D est particulièrement adapté aux sujets se déplaçant latéralement comme à ceux qui présentent un contraste important avec le fond de l’image (par exemple un skieur en tenue foncée sur fond de neige).

3. Comment choisir le bon mode autofocus ?

Choisir le bon mode AF est un exercice qui demande de l’expérience et beaucoup de pratique. Pour choisir le bon réglage, entrainez-vous à faire ce rapide exercice mental avant chaque photo :

  • Quel est le déplacement de votre sujet ? Sa vitesse ? Son accélération ?
  • Quelle est la zone de l’image sur laquelle faire le point ? Sa taille ?

La réponse à la première question vous donne le type de mode AF à choisir.

La réponse à la seconde question vous donne le type de zone AF à sélectionner.

Et si vous êtes perdus ou que vous n’avez pas envie de trop réfléchir, utilisez :

  • le mode AF-S avec mode de zone AF sélectif (et recadrer avant de déclencher au besoin)
  • le mode AF-C avec suivi 3D qui couvre tous les autres cas de figures (en tenant compte d’une réactivité un peu moins grande)

Avec le temps vous apprendrez à choisir le bon réglage sans ne plus y penser !

Retour à l’Accueil